Categories
Pieter-Jan Hannes

Un athlète belge partage le secret de son succès : l’huile de palme dans son régime alimentaire

Pieter-Jan Hannes est un athlète spécialisé dans le 1500 mètres, dont il est le vainqueur du Championnat d’Europe des moins de 23 ans. Il est qualifié pour les prochains Jeux Olympiques de Rio, à plusieurs milliers de kilomètres de la Malaisie. Cependant, le secret de son succès consiste en un produit cultivé en Malaisie.

Selon Pieter-Jan Hannes, l’huile de palme est un élément essentiel de son régime alimentaire qui lui confère un avantage sur la piste.

« L’huile de palme est une matière grasse naturelle, ce qui en fait un excellent produit, mais trop peu connu en Belgique. Elle m’a été recommandée par mon nutritionniste, et s’est avérée être la solution parfaite pour mon régime alimentaire »

Hannes, qui étudie la chimie à l’Université de Louvain, en Belgique, explique que l’équilibre entre acides gras saturés et non saturés dans l’huile de palme en font une source d’énergie et de vitamines idéales. Il souligne bien entendu qu’un régime alimentaire équilibré et nutritif, est absolument vital pour son entrainement, alors qu’un régime basé uniquement sur des plats belges est certes bon, mais pas adapté pour les athlètes.

Lire la suite de l’article ici

Categories
Pieter-Jan Hannes The Oil Palm

Pourquoi j’utilise l’huile de palme lorsque je sers mes amis?

C’est une question qu’on me pose souvent, étant donné que je reçois souvent mes amis pour le dîner, et que je cuisine pour eux (vous pouvez le voir dans une vidéo sur le palmier à huile).

Lorsque nous sommes en train de dîner, ils sont toujours un peu déstabilisé quand ils aperçoivent la poitrine de poulet de couleur légèrement orangée dans leurs assiettes, se demandant probablement ce que c’est! Ils veulent savoir ce qui est responsable de cette couleur. Il s’agit bien entendu de l’huile de palme rouge qui lui donne cette belle couleur. La conversation passe de «wow, je ne savais pas que cela pouvait être effectivement délicieux» à «mais l’huile de palme n’est elle pas mauvaise pour nous et l’environnement?» Ou «j’ai lu qu’elle contenait beaucoup de graisses saturées.”

C’est à ce moment que l’étudiant en chimie/athlète/expert culinaire en moi intervient:

  • Ils sont mieux portants avec des graisses saturées, qu’avec tous ces glucides et sucres qu’ils mangent tout le temps.
  • Ajouté à cela, l’huile de palme est en faite un produit sain. Parce que, par exemple, l’huile vierge extraite des fruits rouge du palmier est une meilleure source de bêta-carotène (vitamine A) et de vitamine E, comme les tocotriénols, que la plupart des légumes. L’huile de palme, par exemple, contient 10 fois plus de bêta-carotènes que les carottes, et 30 fois plus que les tomates.
  • Pour les rassurer qu’ils ne doivent pas se sentir coupable de manger ce repas, nous pouvons garantir qu’aucuns animaux n’ont été blessés (à part le poulet qu’ils ont mangé, évidemment). Nous cuisinons toujours avec l’huile de palme de marques qui garantissent la durabilité. La Malaisie, par exemple, a même créé sa propre norme de durabilité à l’échelle nationale pour donner une assurance sur les produits.
  • En ce qui concerne l’environnement, je pense que la meilleure façon de garder un bon équilibre entre la nature et l’humanité est d’enseigner aux consommateurs ce qui est juste. Et qu’il existe des méthodes de production durables pour aider l’environnement d’un côté et de l’autre côté améliorer la vie des petits agriculteurs (comme en Malaisie, mais aussi en Afrique par exemple). Il y a des millions de petits agriculteurs qui produisent de l’huile de palme dans le monde.
  • Plutôt que de ne pas manger/utiliser des produits contenant de l’huile de palme, il est préférable de soutenir ces agriculteurs, et de connaitre la réalité à propos de l’huile de palme durable. Ce serait la même discussion avec tout autre produit alimentaire, après tout. Mais je suis heureux et confortable d’être en mesure d’acheter des produits naturels au super marché (ou comme mon huile de palme dans un magasin bio) en échange d’un peu plus d’équilibre entre la nature et l’humanité.

Et maintenant que la plupart de mes amis ont eu plus qu’assez de cette conversation sérieuse pour la soirée, nous continuons à profiter de notre fantastique dîner. Préparé avec de l’huile de palme, bien sûr.

Categories
Pieter-Jan Hannes The Oil Palm

L’athlétisme et la science

Dans cette nouvelle vidéo, le champion Belge Pieter-Jan Hannes explique que la science et l’athlétisme sont deux passions importantes dans sa vie. En étudiant la chimie et en travaillant avec des nutritionnistes, il a compris l’importance de l’alimentation et de la nutrition pour les athlètes. Huile de palme joue un rôle important dans son régime alimentaire car il fournit des propriétés bénéfiques avec une teneur équilibrée de graisse et beta carotènes vitaux, ainsi que suffisamment d’énergie pour une bonne journée d’entrainement.

Categories
Pieter-Jan Hannes The Oil Palm

Quiz avec l’athlète Pieter-Jan Hannes

Le Champion belge P-J Hannes consomme de l’huile de palme tous les jours dans le cadre de son régime alimentaire et d’entrainement. Regardez P-J dresser le bilan sur sa saison athlétique réussie, de Pékin à New York, et faites le nouveau quiz en ligne pour en apprendre plus sur l’huile de palme, et discerner les vérités des mythes.

Categories
Pieter-Jan Hannes The Oil Palm

Les acides gras trans: perception contre science

Je dois admettre que d’avoir passer plus de temps à courir plutôt qu’à lire ne m’a pas rendu plus intelligent. Mais je me souviens encore de certains cours que j’ai suivis comme étudiant en chimie. Ils se sont révélés être très utile afin de séparer les faits de la fiction. Surtout concernant ce qui vous fait courir plus vite, ou vivre en meilleure santé.

Dans l’une de ces classes, un de mes professeurs préférés nous a appris qu’ a.) Le seul avantage d’être un biologiste par rapport à un chimiste, est que vous pouvez manger vos expériences après, et b.), Vous ne devriez pas simplement croire tout ce que vous lisez sur les « risques sanitaires » apparents: vous devez ambitionner à trouver les faits.

Informations contradictoires

Nous lui avons demandé quelques exemples. Il a alors saisit une boite contenant son déjeuner et sortit un sandwich. Un sandwich au jambon et fromage avec du beurre, plus précisément. Ou de la margarine. Quelle est la différence de toute façon, non? Il se trouve qu’il y a une sacrée distinction, surtout si la margarine est produite d’une certaine manière qui génère des gras trans industriels.

Que sont les gras trans? Dans ce cas, les gras trans sont des acides gras mono-insaturés, souvent proclamé comme bon pour la santé humaine de leur propre droit, mais qui ont été partiellement hydrogénés afin de changer leur structure (pour les rendre aptes à s’y trouver dans la margarine ou d’autres produits). Les gras trans ont été prouvés comment étant extrêmement dangereux par des scientifiques. En fait, aux Etats-Unis, les gras trans sont désormais totalement interdits.

Toutes les margarines ne sont pas nécessairement mauvaises, car elles peuvent être conçues sans gras trans, mais il est toujours préférable, selon notre professeur, de chercher des graisses naturelles telles que l’huile de palme, ou du beurre.

Stratégie commerciale

Notre professeur nous a expliqué que tout cela commencer avec l’agriculteur. Imaginez qu’il n’ait qu’un seul champ. Soit il l’utilise pour garder dix vaches et produire du beurre, ou il l’utilise pour planter des centaines de plants de colza, qui pourraient être utilisés pour produire de la margarine. L’agriculteur intelligent va peut-être opter pour le colza, compte tenu du prix actuel du lait. Et il faut l’admettre, pas besoin de nettoyer les excréments de vache, ce qui est toujours préférable.

Maintenant, il y a un hic. Pour transformer le liquide de l’huile de colza brute en margarine, vous ne pouvez pas simplement ajouter certains ingrédients, mélangez le tout et enfourné pendant 45 minutes comme un gâteau. Vous aurez à changer la structure moléculaire de l’huile, ce qui implique un certain nombre de processus chimiques – c’est ici que l’hydrogénation partielle, et le gras trans, font leur appariation. Ce n’est donc pas comme le beurre ou l’huile de palme, qui est naturellement semi-solide. La margarine devient alors semi-solide uniquement après l’hydrogénation partielle, et les beaux champs de colza de l’agriculteur se sont transformés en gras trans dangereux.

La margarine est-elle si mauvaise que ça?

Est-ce que mon professeur exagérait quand il disait que la margarine est si mauvaise? Eh bien, je pense que les gras trans sont beaucoup moins dangereux que les bombes Little Boy et Fat Man, mais elles jouent néanmoins un rôle majeur dans le développement de maladies liées à un mode de vie malsain. Disons que ce que les vitamines et minéraux sont à un mode de vie sain, les sucres et les acides gras trans le sont pour un mode de vie malsain. Ne nous voilons pas la face, pourquoi manger des gras trans artificiels, quand il y a de nombreux produits naturels, comme l’huile de palme qui est à 100% sans gras trans? Cela me paraît plus logique.

 

Categories
Anne Zagré The Oil Palm

Huile de palme et agriculture en Afrique

En utilisant et consommant de l’huile de palme, j’ai l’impression de participer au développement de cette dernière en Afrique de l’Ouest, même si à mon échelle ce n’est pas grand chose.

Je suis originaire du Burkina Faso, mais je n’ai jamais eu l’occasion d’y aller car mes grands-parents coté maternelle ont migré en Côte d’Ivoire, pays qui a vu naitre ma mère, mes oncles, mes cousins et cousines. J’adore ce pays et j’aimerai m’y rendre plus souvent, mais avec les contraintes de mon sport, ce n’est pas évident. Néanmoins, j’aurais certainement le temps d’aller au Burkina Faso et en Cote d’Ivoire après les jeux olympiques de Rio l’été prochain.

En Côte d’Ivoire, une des plus importantes sources de revenus se situe dans l’agriculture, qui permet de nourrir la famille et subvenir aux autres besoins.

La Côte d’Ivoire est l’un des plus gros producteurs d’huile de palme en Afrique. C’est d’ailleurs pour cela qu’en consommant de l’huile de palme, je contribue à aider les petits producteurs d’Afrique de l’Ouest à lutter contre la pauvreté.

 

RECETTE SAUCE GOMBO

Ma mère m’a appris à bien cuisiner. C’est avec beaucoup de fierté et de bonheur qu’elle m’a familiarisé avec la cuisine Burkinabaise. C’est à mon tour de partager certains de ces délices culinaires avec vous.

Ingrédients pour 4 personnes:
– 400 gr de bœuf
– 2 piments frais
– 2 oignons
– 1 bouillon de légumes
– 250 gr de gombos
– 60 ml d’huile de palme
– 2 tomates
– riz blanc

Préparation de la Recette :
Tout d’abord, laver les gombos et couper les en petits morceaux. Laisser ensuite le mix de côté. Dans une casserole, faites revenir le bœuf grossièrement coupé. Rajoutez-y l’équivalent de deux grands verres d’eau. Incorporer ensuite les oignons et les tomates finement émincées, puis l’huile de palme et le cube de bouillon.
Assaisonner le tout avec du sel et du poivre, selon votre convenance. Laisser mijoter le tout pendant 15 min. Ensuite rajouter le gombo mixé préalablement. Mélanger le tout, ajoutez-y ensuite les 2 piments frais.
Laisser mijoter le tout pendant encore 10 min.
Une fois la sauce prête, servez le avec du riz blanc.

Bon appétit !

Categories
Anne Zagré The Oil Palm

Mon expérience au championnat du monde

Lorsque je pense à ces championnats, de nombreux sentiments assez contradictoires m’envahissent: du soulagement, de la déception, de la joie, du découragement mais également de l’espoir. Tous ces sentiments résument un peu toutes les phases émotionnelles par lesquelles je suis passée. Ces championnats du monde était pour moi l’objectif principale de ma saison. Et ceci n’est pas quelque chose de facile à gérer car la réussite ou pas de la saison est déterminée par le bon déroulement ou pas de ces championnats. Les gens ne voient que le résultat final et ne réalise pas tout le travail ainsi que les sacrifices que cela représente.

Ce championnat était ma 3éme participation individuelle sur le 100m haies. Ma première participation a eu lieu en 2011 à Daegu (Corée du Sud). Malheureusement, je n’ai pas passé le premier tour car en effet, le temps que j’ai réalisé n’était pas assez rapide pour atteindre la demi-finale. Je l’ai pris comme une première expérience en étant très motivée pour les prochains championnats du monde. Et nous y voici, 2 ans plus tard, je suis à Moscou (Russie). Lors de ces championnats, il y a eu une progression car j’ai passé le premier tour pour atteindre les demi-finales. C’était déjà une bonne chose de faite cependant lors de ma demi-finale, je tombe car je percute la 8eme haie. Ce qui nous amène en 2015 dans le célèbre “Nid d’oiseau” à Pékin (Chine). J’ai atteint la demi-finale en terminant 11eme au classement général. Je suis satisfaite de ce résultat. Toutefois, l’objectif initial à savoir à rentrer dans le top 8, me passe sous le nez pour 2 centièmes.

Avec des sentiments opposés, entre la satisfaction pour mes résultats et la déception de n’avoir pas atteint le top 8, je suis rentrée à Bruxelles où il y avait ma mère qui m’avait préparé mon plat préféré : le poulet moambe. Quelle bonne surprise ! Ce plat africain avec poulet, riz et huile de palme a été toujours ma passion. Parfait pour retrouver l’énergie après les championnats.

Ce que je retiens de ces championnats c’est que je me rapproche de plus en plus du top mondial, c’est à dire du top 8. Avoir conscience de son talent et potentiel est une chose, mais de pouvoir l’exprimer concrètement sur le terrain le jour J en est une autre. C’est lors d’une rencontre telle que le championnat du monde, que le gratin mondial est réuni. Nous sommes dés lors, tous égaux faces aux conditions climatiques ou autre, et on pourrait croire que c’est le plus rapide qui gagnera, mais ce n’est pas le cas. C’est celui qui gérera le mieux les différentes composantes d’un championnat tel que le stress, la pression médiatique, la force mentale, la concentration, les conditions climatiques et la condition physique qui gagnera. J’aurai voulu atteindre le top 8, déjà cette année; chose qui ne s’est pas concrétisée. Cependant, je réalise que chaque saison je me reproche de plus en plus de ce pourquoi je m’entraine durement au quotidien.

Je ne me décourage pas car je sais qu’un jour mon heure viendra. En attendant back to work!

Voici la recette du poulet moambe – je vous conseille de l’essayer, elle est très bonne!


RECETTE POULET MOAMBE

Poulet Moambe

Ingrédients pour 4 personnes:

4 blancs de poulet

Huile de palme

Soupe d’huile de palme

1 botte d’oignons blanc

1 tomate

Ail

1 bouillon de légumes

Riz blanc

 

Préparation:

Couper le poulet en morceaux et faire frire avec 5 cuillères à soupe d’huile de palme dans une grande casserole. Ajoutez deux gousses d’ail finement coupé. Assaisonner de sel et de poivre selon votre goût.

Ensuite couper la tomate et les tiges de la botte d’oignons et incorporer les ensuite au poulet. Vous pouvez également rajouter un bouillon de légumes au mélange pour y donner plus de saveur.

L’ensemble doit mijoter tout doucement pendant environ 35 min.

Une fois que la préparation est prêtée vous pouvez le servir avec du riz blanc.

 

 

Categories
Pieter-Jan Hannes The Oil Palm

Il est bon pour chacun de nous de s’informer

Nouvelles sensationnelles de Paris ! Une campagne d’information sur l’huile de palme a été lancée cette semaine, pour augmenter la sensibilisation et la connaissance à propos de cette huile en France et en Belgique.

 

J’ai trouvé cette initiative très intéressante, et nécessaire : j’ai découvert l’huile de palme il y a de cela quelques années, grâce à ma diététicienne, et j’ai trouvé que ce produit offrait de nombreuses possibilités et complétait bien mon régime alimentaire. Cela a confirmé ce que mes études de chimie m’ont appris : je connaissais déjà les propriétés chimiques de l’huile de palme, notamment comment elle pouvait m’aider à enrichir mon alimentation.

 

En tant qu’athlète, j’ai constamment besoin d’huiles et de graisses, comme tout le monde ! L’huile de palme est une source de lipides, comme le beurre ou de nombreux autres produits. L’huile de palme est aussi une grande source de caroténoïdes et de vitamines, ce qui en fait un ingrédient idéal lorsque je veux préparer un bon repas avant mes séances d’entraînement et en période de compétition.

 

J’utilise l’huile de palme pour cuisiner toutes sortes de mets : viande, poisson et légumes. Sa consistance est différente de celle des autres huiles végétales ; l’huile de palme est semi-solide à température ambiante, ce qui en fait un ingrédient idéal pour la friture car elle ne brûle pas à haute température.

 

Je suis heureux que cette campagne permette à d’autres d’en apprendre plus : il est bon pour chacun de nous de s’informer. Je poursuis mes études de chimie tout en continuant la compétition, et j’espère que nombreux sont ceux qui visiteront le nouveau site web pour en savoir plus sur l’huile de palme: www.huiledepalmedemalaisie.info 

Categories
Anne Zagré The Oil Palm

L’Huile de Palme Malaisienne expliquée aux jeunes

Me concernant, l’huile de palme fait partie de ma culture, c’est un produit qui a toujours été présent durant mon enfance : je savais tout sur elle, et je cuisine avec de l’huile de palme depuis mon plus jeune âge. L’utilisation de l’huile de palme en tant qu’huile de cuisson saine était donc quelque chose de tout à fait familier pour moi.

Toutefois, il est possible que pour de nombreuses personnes ayant grandi en Belgique, l’huile de palme soit quasi inconnue, et ces personnes manquent d’informations car ce n’est pas un produit d’origine belge. C’est une bonne chose qu’une nouvelle campagne ait été lancée pour informer les jeunes en Belgique et en France sur l’huile de palme. Cela permet de leur offrir un autre regard concernant son origine culturelle et ses aspects nutritionnels.

Je dois admettre que j’ai été surprise de voir l’hostilité qu’a suscitée l’huile de palme ces dernières années, et toutes les choses erronées qu’on a pu en dire.

Tant de gens en Afrique consomment l’huile de palme exactement comme les Européens consomment l’huile d’olive. Nous l’utilisons dans toutes sortes de plats. Nous nous en servons pour cuisiner, frire, assaisonner le poulet, le poisson et les salades. Un met africain n’aurait pas le même goût sans huile de palme !

J’espère vraiment que cette campagne va modifier l’attitude des consommateurs belges envers l’huile de palme et les convaincre qu’il s’agit d’un produit alimentaire normal comme les autres. J’espère que nombreux sont ceux qui visiteront le nouveau site Internet, pour en savoir plus sur l’huile de palme : www.malaysianpalmoil.info

Categories
Pieter-Jan Hannes The Oil Palm

Dans la cuisine de PJ

Quand je rentre de l’entraînement, j’aime me préparer des plats savoureux et suffisamment nourrissants pour être en forme pour l’entraînement du lendemain. C’est une règle de base pour tenir et continuer à progresser en tant qu’athlète. Cette fois, je vous propose de rentrer dans ma cuisine pour préparer avec moi une de mes recettes préférées. Carottes, courges, huile de palme et un joli morceau de porc : de quoi recharger les batteries !