L’Huile de Palme est une excellente huile pour cuisiner : résistante à la chaleur et saine

Dans un article publié récemment, le journaliste du UK Daily Telegraph, Robert Mendick explique comment les huiles végétales peuvent devenir toxique lorsqu’elles sont chauffées, car elles libèrent des « produits chimiques cancérigènes toxiques ». Dans cet article, cinq graisses différentes sont comparées: deux graisses saturées (huile de noix de coco et le beurre) et trois végétales, des huiles hautement insaturées (huile d’olive extra vierge, de maïs et d’huile de tournesol).

Il est vrai que toutes les graisses ne sont pas identiques. Il est également vrai qu’aucun gras n’est parfait. Ce qui est important de comprendre est que certaines graisses, animale ou végétale, sont bonnes lorsqu’ elles sont utilisées à froid, comme vinaigrettes ou marinades, par exemple; tandis que d’autres sont mieux adaptées pour la cuisson, faire sauter ou frire. La chaleur peut être rude sur certaines graisses, en particulier les huiles végétales, comme l’a indiqué l’article du Telegraph.

L’huile végétale ne signifie pas gras insaturé

Le journaliste a comparé des huiles végétales souvent considérées comme saines (maïs, tournesol) à d’autres matières grasses riches en acides gras saturés, tels que l’huile de noix de coco ou du beurre. Les huiles et les graisses saturées sont plus stables lorsque la chaleur est appliquée. Par conséquent, comme le montre l’étude citée dans cet article, elles sont une alternative plus saine en ce qui concerne la cuisson. Donc, l’huile de noix de coco est idéale, car elle contient environ 85% d’acides gras saturés, tout comme le beurre avec 65% d’acides gras saturés.

Ce qui est étrange, cependant, c’est que l’huile de palme ne soit pas mentionné. Avec une composition équilibrée (50% saturés et 50% insaturés), l’huile de palme est parfaite pour la cuisson, y compris pour frire, car elle est très résistante à la chaleur. Elle ne se décompose pas lorsque utilisée pour la friture. Elle est aussi naturellement sans gras trans et sans cholestérol.

Une alternative saine et équilibrée

Un article vraiment précis aurait établi l’huile de palme comme l’une des meilleures alternatives aux huiles de mais et tournesol pour la cuisson. L’excellente résistance de l’huile de palme à la chaleur et sa composition équilibrée en fait une des options disponibles les plus saine.

L’éducation sur l’alimentation et la cuisine est essentielle si les Européens veulent améliorer leur régime alimentaire et leur santé. L’utilisation de l’huile de palme comme une huile de cuisson, à la place des huiles insaturées potentiellement dangereuses (tournesol, maïs) est un excellent exemple de cela.

#Santé